À Dieu, M. Hollande

HollandeEnfariné

À Dieu, M. Hollande

Il y a des périodes de la vie qu’il faut savoir déguster à leur juste prix.

 

Chaque jour qui passe, depuis mai 2017, je le vis comme un rêve trop beau.  Il faut dire que les cinq ans qui viennent de s’achever avaient tout du cauchemar, avec un timonier incompétent, menant sa barque à courte vue, épaulé par une équipe de mousses aussi incapables les uns que les autres.

 

Chaque jour qui passait alors réservait une surprise désagréable et j’en étais arrivé à  attendre la bourde, la blague mal placée, la faute du timonier, ou à défaut l’annonce ou la décision surréaliste de l’un de ses ministres.

 

Ce qui était au début amusant, plaisant, rigolo, a fini par devenir embarrassant, insupportable, invivable et franchement parfois déshonorant. Devenir la risée du monde entier en casque à moto, voilà une trouvaille qu’il faudra attendre longtemps avant de la réitérer.

 

Pour exister, il faut avoir quelque chose à montrer. Or, les rares interventions de M. Hollande, depuis son départ peu glorieux, ne sont pas du genre à retenir les grands titres. Muni d’un bilan catastrophique dans pratiquement tous les domaines, poursuivi par un taux d’impopularité à faire fuir même une hyène, M. Hollande veut rebondir pourtant et ramène sa fraise dans le paysage politique en voulant passer pour l’expert du moment.

 

Oser venir et donner des conseils à son successeur  avec le bilan qui est le sien ! Se permettre des critiques sur l’action menée depuis son départ ! Quelle outrecuidance ! Quel orgueil ! N’a-t-il donc pas encore compris qu’en-dessous d’un certain seuil, on reste marqué par la flétrissure ?

 

Il est vrai qu’il y a des gens qui ont si peu le sens de l’honneur que toute nouvelle qui fait parler d’eux, même déplaisante, est bonne en soi. Rien de pire que le néant. Mieux vaut encore paraître loufoque, ringard, voire sot !

 

C’est ce qu’on pourrait penser de la sommité Hollande qui veut conseiller Emmanuel Macron, comme si les cinq ans de sa mandature n’étaient pas assez éclairants sur sa capacité limitée d’observation et de décision.

 

Pourtant, dans le sillage de ces cinq années, certaines « bonnes » nouvelles qui sont arrivées comme par un effet de domino et dont on doit attribuer la paternité à l’ancien président ne peuvent être ignorées :

 

Merci M. Hollande d’avoir amené le parti socialiste dans un tel état de déliquescence ! Il a fallu travailler dur à cette mise à mort mais vous avez agi en grand manœuvrier !

 

Merci encore M. Hollande d’avoir, par conséquence, mis sur la touche toute une génération de politicards - gauchistes de salon - qui n’ont pas vu venir l’abîme que vous creusiez sous leurs pieds et qui sont encore sous le choc de la perte de tous leurs repères. Ces incapables arrivés en fin de carrière grâce à vous s’agitent dans tous les sens à la recherche d’une gamelle. Quel plaisir de savoir qu’on ne reverra – en principe – plus les Guigou, Chantal Jouanno, Raffarin, Bayrou, Fillon, Coste, Cambadelis, oh oui, Cambadelis, Placé (le pauvre !), etc.

 

Vous avez aussi fait que d’autres, et non des moindres, sont cantonnés à des postes subalternes au regard des aspirations qui étaient les leurs ou carrément mis sur la touche : Juppé, Sarkozy, Copé, etc.

 

Et vous, M. Hollande, symbole de ce carnage politique, porte-étendard de la défaite humiliante, vous qui n’avez toujours rien compris et qui croyez qu’on l’écoute encore ! Ne vous fiez pas aux quelques badauds qui gravitent encore autour de vous. Levez un peu la tête et imprégnez-vous de ce silence du désert qui règne à votre entour. Puisse cela stimuler en vous l’autre silence, celui qu’on s’impose à soi-même et qui est une qualité rare.

Hollande, si vous ne comprenez donc rien à rien, si vous croyez encore à une étoile politique pour vous, alors j’aimerais vous déniaiser et vous suggérer le choix suivant à méditer : avec le bilan de votre action, il ne vous reste plus qu’à choisir, comme disait un grand écrivain, entre la bouche d’un pistolet et les pieds de la croix.

 

Mais votre dernière trouvaille, celle de la fondation « La France s’engage » qui va se faire verser près de 9 millions d’euros par an par le contribuable français, montre bien que vous ne choisirez ni le pistolet ni la croix, maintenant  que vous projetez de sucer le sang de la France sans aucun remords ni aucun droit. J’ai un ultime souhait vous concernant : c’est que la pétition lancée par l’association Contribuables associés contre le financement public de cette fondation puisse aboutir.

J’aimerais ne plus jamais entendre parler de vous. Aussi, ne vous dis-je pas simplement adieu, mais bien plutôt : à Dieu !

Bertrand Hourcade, 23.11.2017

5 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Oui, Hollande a été un miracle d’incompétence, immoralité et stupidité. Un pauvre type d’une médiocrité absolue. Mais est-ce que son successeur est meilleur? Un président de la France qui affirme que la culture française n’existe pas, c’est quoi?

  2. Posté par Dupond le

    Les français ont été assez cons pour élire un mec qui avait coulé le département de la correze et ils auraient voulu qu’il puisse redresser la France (mdr) ce type est un parasite du systeme socialo ,c’est un ignoble personnage mesquin et dépourvu de tout sentiment …un antifrançais dans l’ame
    https://www.youtube.com/watch?v=-_1paKdrS_4

  3. Posté par Mescolles le

    Quoi qu’il en soit que ce soit Sarkosy, Hollande, ou Macron, la France continue à s’enliser dans ses dette pharaoniques et dans les déficit budgétaires, depuis les années septante, à ce sujet il n’y a plus qu’elle et l’Espagne à être montrée du doigt par l’UE. La Grèce et le Portugal font mieux que la France! Tant qu’elle restera centralisée à outrance, vous pourrez mettre n’importe qui à sa barre, elle s’enfoncera de plus en plus vite en entrainant, bien malheureusement la Savoie annexée, notre voisine et cousine, dans sa chute. A moins que les Savoyards sachent couper son cordon ombilical qui nourrit la France avant que cette dernière n’atteigne les abysses.

  4. Posté par Sergio le

    Au palmarès également une réussite merveilleuse (pour moi la meilleure) qu’il ne faut pas manquer de mettre en exergue: La Loi Taubira pour le mariage pour tous.

  5. Posté par Ulysse le

    Merci pour ce bilan !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.