Algérie, Egypte, Syrie, où sont vos Juifs ?

hillel-neuer-cdh-20-3-2017

Lors du dernier Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, tradition oblige, Israël a été la cible de tous les pays, qui une fois de plus l’ont accusé de pratiquer l’apartheid. Les condamnations allaient, comme à l’accoutumée, pleuvoir sur l’Etat Juif, mais c’était compter sans Hillel Neuer, le directeur exécutif d’UN Watch, dont l’intervention a laissé les délégués sans voix…

Suite : UN Watch

Vidéo originale s.-t. anglais

4 commentaires

  1. Posté par RealrecognizeReal le

    Il faut isoler ces pays économiquement et politiquement. Empêcher leurs ressortissants de voyager/s’établir dans les pays civilisés. Les radiés de l’onu, l’otan,…etc. Puis de les observer à distance et temps qu’ils ne montrent pas des signes d’améliorations/réformes de leur religion en profondeur, continuer le blocus.

  2. Posté par marcel le

    Bel argument de Neuer qui, il me semble, n’est pas Syrien. Donc, si je ne suis pas quelque part c’est parce que je n’ y suis pas assez désiré. Je vais essayer cette distortion intellectuelle pour justifier mon absence a l’anniversaire de ma belle-mère la semaine prochaine.

  3. Posté par Maurice le

    C’est vrai ça, les pays arabes et musulmans : où sont vos juifs ?
    Et aussi : où sont vos chrétiens ? Où sont vos bouddhistes ?
    Alors que vous, vous êtes partout…
    Et le silence est de mise…

  4. Posté par MC Foreign-Office le

    Quel silence, comme pendant la Shoa, bravo les Suisses !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.