Bavière: Mamdoh A., « gentil » réfugié syrien, préparait un attentat imminent

801777AllemagneSyrienmamdohAattentat

En procédant à une arrestation à Pegnitz [Bavière], la police a peut-être empêché un attentat terroriste. La personne arrêtée serait Mamdoh A., Syrien de 18 ans, qui s’était déjà procuré des plans pour fabriquer des bombes et avait enregistré une vidéo de revendication. À Pegnitz, ce jeune homme passait jusqu’à présent pour discret.

Comme l’a annoncé en premier le Süddeutsche Zeitung sur son site Internet, c’est par hasard que les enquêteurs ont repéré le jeune homme. La police aurait perquisitionné son appartement pour une autre affaire et serait tombée sur du matériel de l’organisation terroriste État islamique. Le parquet général de Munich nous a confirmé ces informations.

L’arrestation a eu lieu dès l’été dernier. Mamdoh A., alors âgé de 18 ans, serait arrivé en Allemagne en 2015 et aurait demandé l’asile. […]

Le réfugié de guerre reconnu Mamdoh A. avait manifestement établi des relations avec des cercles extrémistes. [Lors de la perquisition], on a trouvé des éléments de preuve qui indiquent « qu’un crime grave et imminent a été empêché par la police de Haute-Franconie ». La force de ces éléments de preuve est à l’évidence si forte pour les enquêteurs qu’ils justifient la longue détention préventive.

[…]

Mamdoh A. allait à l’école à Pegnitz. Quelqu’un qui l’y a connu le décrit comme « gentil et ouvert ». Et il ajoute : « Il s’était rapidement intégré à la classe. » […]

Le jeune homme de 18 ans était pris en charge par une organisation locale d’aide aux jeunes réfugiés […] Une ou deux fois par semaine, on venait le voir dans son appartement. Il faut croire que ce Syrien a bien su dissimuler sa radicalisation dont on peut penser qu’elle allait croissant.

(Traduction Fdesouche)

Nordbayerischer Kurier

6 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Celui-là est visiblement plus subtil que les abrutis qui portent une longue barbe et se baladent en djellaba. Il faut s’en méfier d’autant plus. Des « C’était un gentil garçon », « On ne comprend pas », « Il était toujours très poli », ils ne vont pas pouvoir nous la servir jusqu’en 2050. Et que les islamo-collabos cessent de traiter les patriotes de racistes, puisque physiquement ce salopard ressemble bien plus à un Européen de souche qu’à un Arabe ou un Africain.

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Celui-là est visiblement plus malin

  3. Posté par Aude le

    C’est sa reconnaissance pour avoir été accueilli. Merci Beurkel.

  4. Posté par Astérix contre les islamistes le

     » il était gentil , serviable … » ne veut rien dire
    ces gens pratique la tromperie systématiquement dès qu’ils sont chez nous
    cela s’appelle la Taqyia ( on ne le dira jamais assez)
    ils ont l’air gentil et pacifique quand ils sont peu nombreux
    et pleurniche volontiers pour les aides sociales  » siou plaît maadaamee »
     » c’éééé paas caaa l’iiiisslaam ! »

  5. Posté par SD-Vintage le

    et il n’avait pas de barbe.

  6. Posté par SD-Vintage le

    A chaque fois c’est : il était « gentil et ouvert ». « Il s’était rapidement intégré »…
    Visiblement cela ne prouve rien.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.