15 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Je site le 2Minutes :  »Et il sera également abordé lors de l’étude du budget 2018, par le biais d’un amendement visant à rallonger de 600’000 francs les subventions destinées aux associations qui s’occupent de l’accueil «bas seuil». »
    Pour rappel, la Ville de Lausanne a déjà une dette de 2 milliards de frs (oui seulement 2’000 millions …) des peanuts … et la gôche continue à creuser un gouffre !!

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Selon un conseiller communal bolchévique, pardon, d’Ensemble à Gauche, ces migrants sont juste venu se mettre au chaud pour la nuit. Juste pour la nuit ?
    Admettons, mais alors pourquoi ne restent-ils pas Afrique ou au Moyen-Orient ? Il y fait nettement plus chaud que chez nous et tous leurs pays ne sont pas en guerre, que je sache.

    http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/-On-repond-a-l-urgence-sociale-par-du-formalisme–20918524

  3. Posté par Matelot le

    Pas de problème que l’on ait viré ces faux réfugiés de cette salle de sport.
    Pour se réchauffer, ils n’ont qu’a consommer la saloperie qu’ils dealent plutôt que d’empoisonner une partie de notre population.

  4. Posté par RealrecognizeReal le

    Il peuvent exproprier tous les lausannois, il n’y aura jamais assez de place pour toute l’afrique.

  5. Posté par Tommy le

    Ma fi, on ne peut pas s’évertuer à voter socialiste/ communiste durant des années, tout en déplorant ensuite le fait d’en subir le coup de kick en retour!

    Mais les bobos  » Café Romand/ Loden/ barbiche de hipster/ marché bio/ rue de Bourg/ graines de curcuma et de chia/ commerce équitable/ Velib/ adeptes du ballon de baudruche rouge du PS à la Palud  » s’empressent de fourguer leurs gamins en école privée et de déménager dans les quartiers monoethniques.

  6. Posté par Gabrielle le

    Je suis ravie pour les dealers « exotiques », qui en plus d’être abreuvés et nourris par les pépites de la Maraude et consort, seront bien au chaud pour roupiller. Une question fondamentale me taraude tout de même l’esprit : A-t-on prévu des coffres-forts individuels dans les structures d’accueil ? Il serait en effet fort regrettable que ces opprimés du système se fassent délester de leur pognon acquis en vendant leur merde…

  7. Posté par bigjames le

    @Marc
    A Looosane, la gauche sera toujours au pouvoir, comme à Paris.
    Ces citadins sont incurables. Même le couteau sous la gorge de leurs enfants, les bobos voteront à gauche. C est dans leur gène, le suicide ethnique.

  8. Posté par Cécile le

    C‘est dommage pour Lausanne.

  9. Posté par Marc le

    Demandez à Addolorata de garder quelques analphabètes chez elle!

  10. Posté par Peter K le

    Une fois de plus, la muni gauchiste accorde avec bienveillance a la racaille importée ce qu’elle demande, cette ville est devenue un dépotoir a parasites!

  11. Posté par Marc le

    Ras-le-bol de votre politique d’accueil. Les prochaines élections risquent d’être fatales à la gauche!

  12. Posté par Le Taz le

    @Pierre Frankhauser
    Le grand problème à Lausanne et dans d’autres grandes villes, c’est que la majorité des électeurs ne sont plus des suisses de souches. La gauche a naturalisé son électorat!

  13. Posté par Le Taz le

    @Pierre Frankhauser
    100% d’accord avec vous et on retire le passeport suisse à tous les naturalisés qui se comportent en traître. Ça nous débarrassera d’une ribambelle de politiciens bi-nationaux! RAUS la vermine, la Suisse ne vous plaît pas en dehors de l’UE, retournez dans vos pays d’origine bande de parasites!!!

  14. Posté par pierre frankenhauser le

    1) On emprisonne tous les sympathisants collabos pour haute trahison;
    2) On chasse ces envahisseurs hors de Suisse, via les accords de Dublin;
    3) Que ces grands naïfs de Lausannois arrêtent de soutenir cette quasi-dictature gauchiste lors des élections;

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.