Attaque de l’UE contre le droit de posséder des armes. Communiqué de ProTell : annonce d’un référendum éventuel

Pro Tell

Communiqué de presse du 24.12.2017Publié le: 24.12.2017

PROTELL, Société pour un droit libéral sur les armes, a pris connaissance du projet d’arrêté fédéral sur l’approbation et la mise en oeuvre de l’échange de notes entre la Suisse et l’UE concernant la reprise de la directive (EU) 2017/853 qui modifie le droit européen sur les armes. PROTELL a renvoyé ses conclusions au Département fédéral de justice et police (DFJP) dans les délais.
Dans sa prise de position, PROTELL affirme sans ambiguïté qu’un durcissement de la loi suisse sur les armes est aussi inutile pour la population qu’inacceptable. Pour PROTELL, le droit suisse actuel n’est pas négociable.

Si le Conseil fédéral devait camper sur ses positions, PROTELL, conformément aux principes d’un État de droit, s’engagera en faveur d’un référendum.
Hans-Peter Wüthrich, Präsident
Jean-Luc Addor, Vizepräsident
Robin Udry, Generalsekretär

 

Télécharger le pdf 

Prise de position PROTELL

PS: Version française de la réponse à la consultation en cours de traduction.

17 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Derrière ce coup de couteau dans le dos des citoyens, c’est bien l’installation d’une dictature sanglante qui se prépare avec à la clé un espionnage et un surveillance des citoyens digne de l’Etat soviétique. Toutes les tentatives de nous imposer une armada des migrants menteurs, tueurs, faux-réfugiés, voleurs, violeurs et pillards du social démontre une volonté perverse de créer un climat permanent d’insécurité pour fausser le jugement des citoyens et leur faire avaler que les armes sont une composante de la violence alors qu’elle n’est à l’origine qu’une manipulation d’Etat, orchestrée par des baillis traîtres qui trônent au C.F. et au parlement. Les attentats bidonnés en France parmis les plus sanglants semblent aussi être des tentatives du même ordre et dans le même but. C’est très facile de manipuler des islamistes déjà impliqués préalablement jusqu’au coup dans la criminalité organisée. « Tiens Mohamed, si tu faisait ça, on passe l’éponge et si tu te fais descendre, tu toucheras quand même le gros lot: toutes ces vierges rien que pour toi ».

  2. Posté par Hexgradior le

    @ Dominique Schwander
    « Qu’attendent nos centaines de milliers de soldats de milice vétérans pour adhérer à Pro Tell? »
    Il ne faudra compter à mon avis que sur les vétérans d’Armée 61. Les vétérans d’Armée 95 et Armée XXI sont trop gauchisto/OTAN compatibles pour la plupart.
    Vive la Div Camp 2 bien sûr!!

  3. Posté par Loulou le

    Pour moi il s’agit d’une décision anticonstitutionnelle, illégale appelant de toute manière à la désobéissance civile. C’est un devoir au nom de notre patrie, de notre constitution et de nos enfants.

  4. Posté par Yolande.C.H. le

    Comment des apparatchiks d’une union non démocratique d’états se permettent-ils de MARCHANDER les DROITS d’un état non membre et cela pour des intérêts bassement économiques qui profitent surtout à renforcer leur pouvoir et leur enrichissement personnel.

    METTRE SUR LE MEME PLAN DES DROITS ET L’OUVERTURE AU MARCHE EST INFAMANT, IGNOMINIEUX.

  5. Posté par Vincent le

    +1 membre Protell…ce n’est pas tout de se révolter sur internet, mais encore faut-il concrétiser dans la vrai vie : alors ralliez vous à cette société, c’est là que que combat commence!!!

  6. Posté par Aude le

    Nous ne sommes pas dans l’UE et n’avons pas à suivre cette consigne. Notre CF n’a pas le droit d’interdire les armes sans le consentement du peuple.
    J’attends une initiative dans ce sens.
    Assez de ces dhimmis de politiciens Suisse. Allez vous faire foutre.
    De toute manière nous avons le droit de nous défendre si attaqués, légitime défense. Tout le reste est blabla.
    Et s’il ne suffit, nous avons nos arbalètes, nos gourdins, nos fourches, nos grosses roches et nos montagnes pour s’y cacher.
    Quand le gros bordel commencera, ce n’est pas nos piteux politiciens qui nous défendront. Pour l’instant les attaques sont individuelles et c’est individuellement que nous nous défendrons.
    Jamais vu dans l’histoire qu’un peuple n’a droit à sa défense. Et ce n’est pas aujourd’hui que nous nous laisserons faire, surtout face à des barbares, non mais.
    Par contre si les zélites sont prêtes à se faire massacrer, c’est leur problème.
    Car l’armée c’est la défense pour tous, verstanden, capito, compris?

  7. Posté par Dominique Schwander le

    L’UE et nos élus bruxellisés tels cette Sommaruga font comme Castro, Chavez, etc, ils veulent nous désarmer pour mettre en place leur régime autoritaire.
    Merci à ProTell pour son bon travail. Compatriotes rappelez-vous Niccolo Machiavelli, le penseur humaniste italien de la Renaissance (1469-1527) qui a écrit dans son « Il principe »: «gli Svizzeri sono armatissimi e liberissimi» (les Suisses sont les plus armés et les plus libres). Ne l’oublions pas et soyons fiers de nos traditions, de nos vertus, de nos libertés et de nos armes de service à domicile ou mieux sur nous. Notre légendaire héros Tell dans « Wilhelm Tell » de Schiller a dit: « Celui qui veut se frayer un chemin a travers la vie doit avoir une arme pour la défense et pour l’attaque. » … « Le bras me manque quand l’arme me manque. » Qu’attendent nos centaines de milliers de soldats de milice vétérans pour adhérer à Pro Tell? Qu’attendent nos élus et la police pour rechercher les armes illégales et les saisir?

  8. Posté par top gun le

    Bien sûr que ce n’est pas négociable et bien sûr que nous n’avons pas d’ordres à recevoir de ce caca-fouilli-inquisiteur qu’est cet uer’ss m……e. Le droit suisse, lui seul, ne peut être piloté, manipulé, torsadé ou « conseillé, » par un organe non reconnu et étranger en plus.

  9. Posté par Gérald le

    Aucune négociation possible même de la part du gouvernement Suisse. Avoir une arme en Suisse est un droit inaliénable.

  10. Posté par Hexgradior le

    @ Dupond
    L’UE n’en a rien à faire des armes des délinquants. Ce qu’elle veut à tout prix, c’est éviter une révolte armée des autochtones contre sa tyrannie, alors il faut les désarmer…

  11. Posté par coocool le

    Je voterai OUI à la légitime détention des armes par le citoyen à ce prochain référendum !

  12. Posté par Nathalie le

    A tous les citoyens: vous avez aussi le droit de répondre à Fedpol au sujet de la modification de la LArm, avant le 5 janvier. La Fédération Suisse de Tir a même préparé un document pour vous faciliter la vie:
    http://www.swissshooting.ch/fr/desktopdefault.aspx/tabid-85/48_read-12759
    Inondons la Fedpol pour qu’ils se rendent compte que TOUTE la population Suisse refuse cette loi imposée par l’étranger!

  13. Posté par Nathalie le

    « L’UE veut interdire les armes … » non, L’UE veut interdire les armes entre les mains des citoyens honnêtes, permettant ainsi de pousser un agenda sécuritaire: video surveillance, police militarisée, interdiction du cash, contrôles de sécurité, etc…

  14. Posté par Dupond le

    L’UE veut interdire les armes …c’est a mourir de rire !!! le moindre délinquant a Marseille est détenteur d’une kalash . Que l’UE commence a mettre de l’ordre a shengen et dans les banlieues …

  15. Posté par Christian Hofer le

    Merci Messieurs de nous aider à garantir nos libertés.

  16. Posté par Antoine le

    Je suis membre de ProTell que je soutiens !
    En effet, le droit suisse est supérieur au droit européen en la matière. De plus ce point n’est PAS négociable !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com