Médias. « No Billag ». La lutte contre le monopole étatique et la redevance suisses présentée au public international. Iw Lengadoc.info de Uli Windisch en 4′

Uli Windisch
Rédacteur en chef
Absence de Pluralisme nuit démocratie

Le 4 mars prochain, les Suisses sont appelés aux urnes pour décider si, oui ou non, ils souhaitent la suppression de la redevance audiovisuelle.
Le site de Réinformation francophone Lengadoc.info s’intéresse à la démocratie directe suisse et au combat contre le monopole étatique et la redevance obligatoire en Suisse.

No Billag-AvecFactureEXCNo Billag_Sondage2No Billag Nur noch in KriegsZeiten

 

 

 

NDLR. Affichage public sur la votation No Billag.

Il faut souligner que presque 99% de l' affichage public milite, parfois de la manière la plus mensongère, pour refuser cette proposition de supprimer la redevance ! Du jamais vu lors des votations populaires. Pourtant les premiers sondages donnent le OUI gagnant, énorme surprise et signe que la population n'est apparemment pas manipulable à souhait.Mais rien n'est encore gagné, il reste deux mois avant la votation du 4 mars 2018 et il faut s'attendre à tout de la part de ceux qui craignent une victoire du OUI.

Cette fois la fameuse PEUR, tant reprochée par les "zélites" au peuple est de leur côté.

3 commentaires

  1. Posté par aldo le

    NO-BILLAG S’IMPOSE POUR RETABLIR D’URGENCE LA DEMOCRATIE DANS NOTRE PAYS !

    Ces pauvres étrangers naturalisés ne doivent plus rien y comprendre. Ils étaient du pain béni pour les bobo-gauchos écolo-pastèques et maintenant qu’ils apprennent leur braquage par Billag et pour Genève celui de Telegenève-Naxoo-Upc compris et obligatoire dans les loyers et mis en place par les radicaux… avec Segond le faillit du Conseil d’Etat (comme Joye avec les mêmes travers et toujours à New-York) et revendu par la socialo-Salerno (où est et qui touche ce trésor de paiement indus ?). Pauvres étrangers naturalisés, plus personne de leurs habituels préférés pour dénoncer ces magouilles ? C’est quand même plus de fr. 800.- piqués chaque année pour des instruments de propagande sans aucune objectivité. C’EST SIMPLE, RADIO TV GAUCHO EST UN RACKET DES CONTRIBUABLES pour payer un instrument de propagande dispendieux aux service exclusif de la gauche et de ses trafiquants d’opinions.

  2. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag !
    Nous en avons marre de la propagande la la gôche !
    Nous exigeons que cette tribune (RTS Radio TV Socialiste) offerte pour la gôche soit démantelée.
    La redevance n’est pas démocratique ! C’est une taxe (une de plus) injuste !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.