LesObservateurs.ch : les médias romands nous boycottent. De nombreux sites d’info étrangers reprennent nos articles et nous interviewent. Dernier exemple en date.

Eurolibertés-logo
Le site de réinformation  Euro Libertes, http://eurolibertes.com/
figure parmi les sites de réinformation francophones qui reprennent régulièrement nos articles comme nous le faisons également avec les autres sites de la réinformation . Dans notre réseau de sites de la réinformation, qui comptent une bonne dizaine de sites, chacun peut librement  reprendre les articles des autres sites.
Dernier exemple en date : Euro Libertés reprend une interview donnée par U. Windisch au site Lengadoc info :

"Le 4 mars prochain, les Suisses sont appelés aux urnes pour décider si, oui ou non, ils souhaitent la suppression de la redevance audiovisuelle. Uli Windisch, rédacteur en chef du média de réinformation suisse Les Observateurs, revient pour Lengadoc Info sur cette initiative populaire dite « No Billag » qui anime le débat politique de la confédération helvétique" :

Interview audio paru en premier sur le site Lengadoc Info

Cet article Les Suisses vont voter pour supprimer la taxe audiovisuelle est apparu ensuite sur Eurolibertés.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.