Trump vient de décerner les Fake News Awards aux médias qu’il estime être les plus malhonnêtes et corrompus

post_thumb_default

 

C’est la journée de la Fake News. Donald Trump vient de décerner les Fake News Awards aux médias qu’il estime être les plus malhonnêtes et corrompus de l’année. Le Palmarès est tombé dans la nuit, à 2 heures du matin, heure française.
> Donald Trump’s Fake News Awards (site en anglais)


 

1 – New York Times : Le Prix Nobel d’Economie Paul Krugman déclare le jour de la victoire de Trump que l’économie américaine ne s’en remettra pas

2 – ABC : Brian Ross affirme qu’un proche de Trump témoignera que le président lui avait ordonné de contacter les Russes durant la campagne

3 – CNN affirme que Trump et son fils ont eu accès à des documents piratés de WikiLeaks

4 – Time affirme que Trump a retiré un buste de Martin Luther King du bureau ovale
5 – Dave Weigel (Washington Post) tweete une photo trompeuse d’un meeting de Trump à moitié rempli
6 – CNN fait un montage vidéo trompeur donnant l’impression que Trump nourrit des carpes avec maladresse
7 – CNN affirme qu’un proche de Trump a rencontré les Russes
8 – News Week affirme que Trump n’a pas serré la main de la Première Dame polonaise
9 – CNN déclare que le directeur du FBI va réfuter l’affirmation de Trump sur l’absence d’enquête le concernant
10 – Le New York Times accuse en une Trump d’avoir caché un rapport climatique


 

Grand vainqueur : Paul Krugman du New York Times qui avait déclaré le jour de la victoire de Donald Trump que l'économie américaine ne s'en remettrait pas.

Résultat des courses : l'économie américaine est au beau fixe !https://t.co/FzWQmKLn5Z pic.twitter.com/MtyHkYsCEe

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

2e place pour Brian Ross (ABC) qui aurait pu, lui aussi, remporter le 1er prix ! Il avait affirmé qu'un proche de Trump témoignerait que le président lui avait ordonné de contacter les autorités russes durant la campagne.

Mensonge total, il a été suspendu 1 mois par ABC. pic.twitter.com/hSjzwRcTn6

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

3e place pour la chaîne d'information CNN, Fake News Network selon le facétieux président des USA.
Une belle place pour avoir affirmé à tort que Trump et son fils avaient eu accès à des documents piratés de WikiLeaks.

Bravo à eux pour avoir atteint le podium ! #FakeNewsAwards pic.twitter.com/TmMZQhj9d9

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

Au pied du podium de la désinformation, la magazine Time qui avait affirmé à tort que Donald Trump avait retiré un buste de Martin Luther King du "bureau ovale".#FakeNewsAwards pic.twitter.com/mECyIK8LiZ

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

5e place pour Dave Weigel (Washington Post) pour avoir tweeté une photo de la salle d'un meeting de Trump à moitié remplie.

Problème, la photo était prise avant le remplissage d'une salle aussi comble qu'une cérémonie des Bobards d'Or ?? https://t.co/xsSQzj6QMg ?? pic.twitter.com/JQHMTFKFVh

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

6e place pour CNN (à nouveau !) et son montage vidéo de Donald Trump nourrissant des carpes au Japon donnant l'impression d'une maladresse.

Un bobard savoureux à déguster lors de la prochaine cérémonie, le 12 mars prochain ! ?? https://t.co/xsSQzj6QMg ??#FakeNewsAwards pic.twitter.com/vgsM6CSpV7

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

Comme Neymar face à Dijon, CNN ne fait pas de cadeaux à ses petits camarades !

Une 7e place pour avoir affirmé – puis retiré – qu'un proche de Trump aurait rencontré les Russes (décidément !).

A noter que 3 employés de CNN ont démissionné suite à cela…#FakeNewsAwards pic.twitter.com/PzkF1NMSCn

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

8e place pour NewsWeek pour avoir affirmé que Donald Trump n'avait pas serré la main de la première dame polonaise.

Connaissant l'amour de Trump pour les poignées de main, le bobard était pourtant évitable ! #FakeNewsAwards pic.twitter.com/slrewqds8k

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

9e place pour CNN qui confirme son statut de média accro aux bobards !
Cette fois-ci, c'est pour avoir déclaré que le directeur du FBI allait réfuter l'affirmation de Trump sur l'absence de toute enquête le concernant.

Réfutation qui n'est jamais venue !#FakeNewsAwards pic.twitter.com/LunkYHEQQ6

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

En 10e position, c'est le New York Times qui est récompensé pour un énorme bobard.

Le journal avait accusé – en Une s'il vous plait – l'administration Trump d'avoir caché un rapport climatique.

Résultat : gros coup de chaud dans la rédac du NYT !#FakeNewsAwards pic.twitter.com/3AIxZZc6ro

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

Enfin, de manière globale, Trump décerne un prix de gros à tous les médias ayant relayé le bobard de la collusion avec les Russes.

Za zdorovie !#FakeNewsAwards pic.twitter.com/JGHgH0f9f1

— Les Bobards d'Or (@bobardsdor) 18 janvier 2018

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Astérix le

    Bravo Trump !
    les journalistes sont des menteurs !

  2. Posté par Antoine le

    Très joli classement, surtout de CNN et NYT !
    Est-ce que cette remise des Fake News va les calmer … pas sûr !
    Ces journaleux sont des fourbes, ils vont encore inventer des histoires après l’affaire des Russes, de la  »folie » ou maladie imaginaire de M. Trumo, tout cela pour vendre du papier même pas bon à utiliser comme papier  »Q » !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.