La télévision allemande manipule à la Goebbels le reportage sur le discours de Trump à Davos

Fake News

La télévision allemande manipule à la Goebbels le reportage sur le discours de Trump à Davos

 

Les médias du système, notamment la télévision, la radio et les journaux aux mains de la gauche, particulièrement en Suisse romande, ont parlé dans leurs reportages d'un président Trump "hué" à Davos pour sa définition si exacte d'une presse haineuse et spécialiste des "Fake News". En réalité, il ne s'agissait que des exclamations de quelques représentants des médias qui se sentaient à juste titre visés, le reste du public continuant à écouter poliment le président des Etats-Unis d'Amérique. La première chaîne de la télévision d'Etat allemande, l'ARD, est allée encore plus loin. Elle a tout simplement manipulé le son pour renforcer ces "huées". Cette manipulation a été dévoilé et la chaîne les défend en disant que c'était un procédé normal pour souligner le commentaire de leur journaliste. Cette naïve explication ne fait donc que confirmer ce qu'a dit Trump.

 

http://www.pi-news.net/2018/01/buhrufe-gegen-trump-zu-leise-tagesschau-bessert-nach/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Des protestations trop discrètes et pas asez nombreuses. Cela ne concorde pas avec la vision de gauche de la télévision ARD, qui a décidé que de très nombreuses personnes dans le monde entier considèrent Donald Trump comme très méchant (et le huent d'autant plus). Il existe heureusement des ingénieurs du son et des moyens dont Goebbels et "Sudel-Ede" (le propagandiste de la RDA communiste à la télévision d'Etat, Eduard von Schnitzler, NdT) ne disposaient pas encore. On peut donc maintenant corriger cela. C'est ce que fit l'ARD en renforçant ces huées, mais elle a été prise la main dans le sac. De nombreux médias comme le Stern ont rendu compte de cette tromperie ainsi que d'une naïve tentative d'explication de la chaîne de télévision pour cette correction préméditée.

Avec mes meilleures salutations

Claude Haenggli

 

10 commentaires

  1. Posté par Daniel le

    la RTS n’est pas en reste dans cette affaire de trucage de son, voici le tweet de son rédacteur en chef : https://twitter.com/RTSinfo/status/956888537235943425
    et le lien de la video originale sur le serveur du WEF : https://www.weforum.org/events/world-economic-forum-annual-meeting-2018/sessions/special-address-by-donald-j-trump-president-of-the-united-states-of-america
    La sequence en cause commence peu aprés la minute 32 de cette video
    Avec de telles évidences à charge pour la RTS des sanctions seront-elles prises ?
    La meilleure sanction serait celle d’un peuple qui voterait OUI à l’initiative no billag.

  2. Posté par maury le

    Les peuples vont se réveiller et reprendre leurs droits, en particulier leur liberté!
    Vladimir Boukovski – L’Union européenne: la nouvelle URSS – YouTube
    Vidéo pour « vladimir boukovsky »
    ▶ 4:46
    https://www.youtube.com/watch?v=KHOuc12J4W4

    12 nov. 2015 – Ajouté par Vparle
    Vladimir Boukovsky est un ancien dissident soviétique qui a passé douze ans de sa vie emprisonné (camp Perm …

  3. Posté par Dominique Schwander le

    En payant la redevance TV… à Billag, nous payons des faussaires calomniateurs et devenons leurs complices. Je voterai oui à l’initiative no Billag parce que je refuse de corrompre ou d’être corrompu.

  4. Posté par toyet le

    Je pense que ce soir Darius va ouvrir son JT pour dénoncer ces complotistes tout droit sorti des poubelles de l’histoire……

  5. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag.
    Ce genre de manipulation malhonnête devrait être passible d’amendes et/ou d’emprisonnement.
    Comme ces personnages sont payés, jusqu’à présent, par nos sous (redevance), il est préférable qu’ils aillent directement à la case  »prison ».

  6. Posté par Peter Bishop le

    Ce qu’il faut comprendre c’est que dans la tête d’un gauchiste : ceci n’existe pas ! Même face à la vidéo du montage, ils refuseront de voir la vérité car elle ne colle pas avec leur idéologie…
    Et plus important encore, dans la tête de Mr Toutlemonde : il s’en fout ! L’écrasant majorité des gens, même lorsque vous leur prouvez cette propagande par a+b, il vous répondrons qu’ils s’en foutent (des anciens collègues me l’avait dit tel quel « je m’en fout, tant que moi je vais bien, ils peuvent faire ce qu’ils veulent ») !

  7. Posté par Marie-France le

    Les Allemands n’ont pas la chance de voter pour un « No Billag », dommage pour eux..

  8. Posté par Bussy le

    La bonne nouvelle, c’est qu’il semble que Goebbels ait de plus en plus de peine à faire son boulot !

  9. Posté par bigjames le

    Voilà où ils en sont, où ils en arrivent !!!
    C’est scandaleux, ça mériterait de la taule.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.