Campagne « Oui à No Billag », prochains débats publics :

No Billa Oui CochonTireLire

Jura

Forum citoyens
Mercredi 7 février 2018, à 19h00
Lycée cantonal de Porrentruy

Neuchâtel

PLR Val de Travers
Mercredi 7 février 2018, à 19h00

Valais

Canal 9/Radio Chablais, Sierre
Mercredi 7 février 2018, à 18h15

Forum RTS
Mercredi 7 février 2018, à 18h30

Vaud

PLR Yvorne
Jeudi 8 février 2018, à 20h00
Auberge de la Couronne, Yvorne

Pour tout renseignement :
Nicolas Jutzet <nobillagromandie@gmail.com>

2 commentaires

  1. Posté par coocool le

    Élément essentiel de la campagne, c’est de parler à notre entourage de pourquoi il faut absolument voter NO goulag

  2. Posté par conrad.hausmann le

    Avez-vous apprécié la grosse affiche avec le Non ? Il y a des partis politiques et aussi la FER je ne comprends pas que cette association d’entreprises défende Billag plutöt que de mettre un peu plus d’énergie à défendre l’artisan. Et la menace de 4000 chömeurs à Genève ? Si cela est vrai cela prouve la surdimension sur service public de propagande !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.