Message aux fraudeurs : Duterte fait pulvériser des voitures de luxe par des bulldozers (VIDEO)

post_thumb_default

 

Avis aux vendeurs de voitures qui auraient omis de payer leurs taxes d'importation : le président philippin Rodrigo Durterte, connu pour ses coups d’éclat et ses déclarations parfois empreintes de violence, n’a pas fait de demi-mesure pour illustrer son combat contre le trafic illicite de véhicules. Il a organisé la démolition de 29 voitures de luxe parmi lesquelles des BMW, des Jaguar, des Mercedes Benz et autres Corvette rutilantes, pour une valeur totale de 1,2 million de dollars.

LOOK: Smuggled luxury cars worth P61 million destroyed at the Port of Manila @ABSCBNNewspic.twitter.com/xYLSvMfXdb

— Dharel Placido (@dgplacido) 6 février 2018

La majorité des voitures ont été démolies au siège du bureau des douanes, auquel Rodrigo Dutertre s'est rendu pour assister au spectacle, ce 6 février. Sept autres voitures ont été pilonnées dans la ville de Davao et trois autres dans la ville de Cebu.

La date du 6 février était aussi l’occasion de fêter le 116e anniversaire de la création du bureau des douanes. Ce dernier est chargé de collecter les taxes sur les importations, ce qui en fait un des organismes clés parmi ceux que l'on charge de recueillir le produit des taxes.

Vous voulez des voitures importées ? Payez vos taxes d’abord !

Cette destruction spectaculaire envoie un message clair aux importateurs de véhicules qui souhaitent échapper à l'impôt et témoigne de la volonté de Rodrigo Duterte de briser leur élan. «Vous voulez des voitures importées ? Payez vos taxes d’abord !», avait tonné le président philippin quelques jours auparavant, annonçant sa nouvelle stratégie. «Désormais, ce sera la coutume de passer les voitures de luxe issues des trafics sous un bulldozer», a déclaré un porte-parole du président. 

© Romeo Ranoco Source: Reuters
Voitures de luxe faisant triste mine après le passage du bulldozer à Manille.

Cette nouvelle pratique rompt avec l’ancienne habitude de vendre les voitures issues du trafic aux enchères pour générer des revenus dévolus au gouvernement. Rodrigo Durterte a estimé que faire entrer les voitures dans les circuits des actions donnerait aux trafiquants l’occasion de légaliser la présence de leurs véhicules aux Philippines.

En novembre 2017, le bureau des douanes avait mis la main sur des voitures de luxe d'occasion pour un montant 472 149 dollars.

Lire aussi : Rodrigo Duterte affirme vouloir légaliser le mariage homosexuel

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.