Bombardements sur la Syrie : Le bon sens de Guy Parmelin

post_thumb_default

Le bon sens de Guy Parmelin

 

Alors que notre ministre des affaires étrangères n’a eu que des mots vides (« ceux qui n’ont rien à dire feraient mieux de se taire », Chamfort), le ministre de la défense Guy Parmelin a déclaré au « Blick » que les agresseurs américains, anglais et français auraient au moins pu attendre les conclusions de la commisssion d’enquête avant de bombarder la Syrie au mépris des règles internationales.

 

https://www.blick.ch/news/politik/bundesrat-guy-parmelin-zum-angriff-auf-syrien-man-haette-untersuchung-abwarten-koennen-id8253459.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Nous demandons que toutes les parties du conflit respectent les conventions internationales. L’ONU a envoyé des experts là-bas pour procéder à un examen d’une possible attaque de gas nocif. Cette mission est en mesure de déterminer si des armes chimiques ont été utilisées et lesquelles. On aurait dû attendre ses conclusions.

 

Claude Haenggli, 15.4.2018

10 commentaires

  1. Posté par Mauron le

    @Celestine Rassurez-vous ! Pour avoir travaillé de nombreuses années entre le Liban, la Syrie et la Jordanie je peux aisément penser que Bachar avait déménagé et mis à l’abri les produits de base pour confectionner ses petits jouets. Cela faisait plus de 15 jours qu’on l’avait averti de l’arrivée des missiles, il a donc eu amplement le temps de tout déplacer.

  2. Posté par Liliane Aubry le

    Je partage tout-à-fait la prise de position de BLOCUS et ne comprend pas les tergiversations au sujet de la destruction d’armes chimiques qui ne devraient en aucun cas être en possession d’un homme comme Bachar el Hassad, d’autant plus qu’il n’y a eu aucun mort lors de ces opérations sélectives. Notre ministre GP ainsi que les autres membres du CF feraient bien d’être un peu plus courageux quand il s’agit de défendre la Suisse vis-à-vis de l’UE. Donald Trump, lui, défend son pays avec bec et ongles quoiqu’on puisse en dire et redire !

  3. Posté par Célestine le

    Des bombes pour anéantir des arsenaux chimiques? Et où vont tous ces produits chimiques échappés de leurs contenants? Un lecteur expert en chimie aurait-il des explications rassurantes?

  4. Posté par Blocus le

    Si les infos concernant les sites touchés par les bombardements US, FR et GB sont exactes, il s’agit principalement d’endroits liés à la recherche, au développement et au stockage d’armes chimiques que la Syrie s’est engagée à ne plus produire/utiliser.

    Par conséquent, détruire toutes ces saletés est légitime+++ et Mr Parmelin aurait mieux fait de la boucler.

    Toute personne sensée approuvera la destruction de ce type d’armement, quelque soit le responsable de l’utilisation ponctuelle de ces saletés.

    Une fois de plus le Président TRUMP fait preuve d’une grande sagesse en fonction des circonstances … et de la détermination nécessaire pour ne pas se limiter aux mots.

    Nous attendons de pied ferme tous les commentateurs qui nous expliquerons que le monde se porterait mieux si la Syrie disposait encore des éléments énumérés ci-dessus concernant les armes chimiques.

  5. Posté par Fanfouet le

    Les gens ont tendance à oublier la genèse du problème et ses développements: d’un côté le dirigeant d’un pays, Bachar El-Assad, peut-être un dictateur, mais surtout un homme à poigne qui à mes yeux a une grande qualité: il est un musulman modéré, tolérant (les femmes de son pays n’ont pas besoin d’être « bâchées » (comparez les femmes de Bachar et d’Erdogan…), les chrétiens ne sont pas persécutés, son pays était plus ou moins fréquentable.
    Là-dessus des islamistes fomentent une révolution, inspirés par ce qui se produisait alors en Tunisie et en Egypte notamment. Manifestations, répression, guerre civile ! Et bien sûr plusieurs pays dont la France et les Etats-Unis trop heureux de souffler sur le feu pour essayer de dégommer le dictateur honni…
    Je dois bien avouer que chez nous, en Suisse, on s’en foutait un peu, cela se passait si loin, chez des gens qui n’avaient pas grand chose en commun avec nous. Mais rapidement on s’est aperçu que les « révolutionnaires » étaient surtout des islamistes extrémistes de la pire espèce, suppôts d’Al-Quaïda et de Daech, des salopards prêts à égorger leurs propres mères s’il le fallait. Heureusement Bachar reçut le soutien de l’Iran et du Hezbollah, puis de la Russie. Dans leur aveuglement anti-Bachar, les Occidentaux continuèrent à soutenir les insurgés y-compris militairement, ce qui était déjà une ingérence inadmissible dans une guerre civile circonscrite aux frontières d’un pays indépendant et souverain, mais surtout une position intenable moralement parlant au vu des exactions de Daech, notamment.
    Mais ce diable de Bachar résistait, et plutôt bien, infligeant de nombreuses défaites aux insurgés et les repoussant de plus en plus loin aux confins de son pays. Il devenait de plus en plus évident que Bachar allait gagner la partie, ce qui rendait fous nos dirigeants occidentaux !
    Alors ces imbéciles trouvèrent un prétexte foireux, une soit-disante attaque chimique contre la population civile de la Gouma, sentant bon le fake (ah! les pauvres gamins qu’on arrose à grande eau, qu’on spraye en pleine face alors qu’ils n’ont aucun signe visible (vomissements, yeux rougis, gonflements, etc.) que présentent toujours les victimes réelles d’une attaque ou d’un accident chimique.
    Ils se précipitèrent donc, surtout sans attendre les conclusions d’une enquête officielle et internationale, et bombardèrent la Syrie avec plus d’une centaine de missiles de croisière, au mépris de toutes les lois internationales et Onusiennes !
    Cela permet de supposer que dans le futur, si un gouvernement d’un pays quelconque déplait fortement à ces agresseurs que sont la France, La Grande-Bretagne et les USA, ces mêmes pays se sentiront légitimés à envoyer leurs missiles pour ramener à l’ordre le « déviant » supposé…

  6. Posté par Christian Hofer le
  7. Posté par Christian Hofer le

    Guy Parmelin ne sert strictement à rien et nous vendra à l’UE. C’est une honte de l’avoir comme CF.

    Qu’il ouvre son bec concernant la Syrie ne sert strictement à rien: les Français s’en moquent, les Britanniques s’en moquent et les Américains s’en moquent.

    Il ferait mieux de s’occuper de la Suisse. Personne ne l’écoute et il ne compte pour rien sur le plan international. Qu’il commence donc à défendre notre peuple, notamment au sujet de notre désarmement, avant de s’occuper de la Syrie. Son discours est une prise de risque Zéro. Cela ne lui coûte rien mais c’est au contraire très payant sur le plan médiatique.

  8. Posté par Jacques le

    Hourrah ! Guy Parmelin se montre enfin digne de son parti !

  9. Posté par Myrisa Jones le

    GP n’a peut-être pas encore compris que la vérité sur les pseudo attaques chimiques, ou la situation réelle en Syrie n’intéressent pas ces psychopathes. Ils ont un autre agenda.

    Voici les témoignages des civils prisonniers des « rebelles modérés » soutenus par l’occident.
    Ceux-ci ne seront évidemment pas publiés dans nos merdias romands, comme pour Alep au moment de sa libération.
    Ghouta orientale: Les rescapés de Douma racontent leur supplice dans les prisons de Jaïsh al-Islam
    http://french.almanar.com.lb/847878

    Et la malhonnêteté du gouvernement français pour justifier des frappes:

    Le rapport français sur l’attaque chimique de Douma est une vaste escroquerie intellectuelle
    Ces extraits proviennent du rapport publié par le ministère de la Défense suite à la prétendue attaque chimique à Douma et qui présentent les « preuves » qui ont conduit aux frappes françaises cette semaine. Je vous invite à en découvrir quelques passages pour mesurer le degré de mauvaise foi et de manipulation de celui-ci. Attention, à la septième page, celui-ci comporte plusieurs images d’enfants morts qui peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.

    http://www.fawkes-news.com/2018/04/le-rapport-francais-sur-lattaque.html#more

  10. Posté par JeanDa le

    Malheureusement, il a la même attitude (positive dans le cas présent) pour ne pas fermer nos frontières à l’afflux des envahisseurs : il attend qu’il soit prouvé qu’il ne peuvent pas s’intégrer …
    S’il a raison de critiquer l’empressement des américains et de leurs alliés, sa maxime favorite pour les reste est « Il est urgent d’attendre … »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.