Renaud Camus a droit à la liberté d’expression !

post_thumb_default

 

Renaud Camus a droit à la liberté d’expression !
Récemment, Renaud Camus a annoncé dans un texte la fondation du Conseil national de la résistance européenne.
Pour ce texte, Renaud Camus est attaqué en justice.
Il est de plus en plus vital d’abroger les lois liberticides.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Il y en a assez de la « judiciarisation » de la politique. Du temps où il y avait des Hommes dans nos pays, on n’allait pas pleurnicher parce qu’on s’était fait insulter lors d’une manif, d’un rassemblement, ni lorsqu’on recevait des gnons de l’adversaire. Et c’était vrai de nous comme de nos adversaires. Aujourd’hui, tout atterrit sur le bureau des juges rouges, et le moindre propos est sanctionné. Nous ne sommes plus dans des sociétés d’Hommes, mais dans des sociétés de tapettes menées à la schlague par des chats-fourrés enragés. J’aimerais bien que nous mettions fin à ces pratiques. Haro & bastonnade !

  2. Posté par SD-Vintage le

    Il est contre l’immigration, c’est parfaitement son droit.
    Une erreur cependant : « En France, Emmanuel Macron, (…) Il ne gouverne pas, il gère, comme il le ferait une banque ou une société anonyme. Il sort de la politique par l’économie, par la finance et la gestion d’entreprise. »
    Mr Macron a accordé un entretien au militant d’extrême gauche Edwy Plenel, il a essayé de recruter Mme Rokya Diallo, et a recruté Mme Schiapa, et Mr Yassine Belattar. Il fait systématiquement poursuivre en justice les « Discours de haine » de droite. Macron est un incompétent économique et un bobo idéologique immigrationniste de gauche. C’est Mazzone au pouvoir. Une banque ou une société anonyme gérée avec la méthode Macron fera très vite faillite… Pour gérer, il faut du bon sens, pas de l’idéologie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.