Revue de presse du 15/04/2018

post_thumb_default

 

La revue du week-end, avec en premier article un point concernant Notre Dame des Landes qui en dit assez long sur l’esprit du quinquennat en cours. Il a été volontairement sélectionné pour mettre en lumière la violence largement passée sous silence (cf. nombre et types de blessures relevées) mise en œuvre par la triplette Macron/Philippe/Collomb contre toute possibilité de proposition alternative au néolibéralisme. “Bienveillance” quand tu nous tiens… Pour information, d’après des sources proches de l’enquête ;-), largage de “bombes” depuis les hélicoptères, utilisation de gaz incapacitants (la Syrie, c’est où déjà ?!), utilisation de grenades de “désencerclement” pour attaquer – y compris lancées à hauteur de tête. A votre bon cœur messieurs les gendarmes – qui ne font qu’obéir aux ordres rappelons-le.
Bonne lecture et rejoignez-nous pour la revue via le formulaire de contact du blog.
EL

Lire la suite

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par SD-Vintage le

    Olivier Berruyer est quelqu’un d’extrêmement ambiguë, sur beaucoup de sujet. Il me fait penser à un Corbyn souverainiste. Des bombes lacrymogènes larguées d’hélicoptère : j’ai un doute.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.