Grèce : rixe géante à coups de bâtons et de jets de tables entre une soixantaine d’Algériens et de Pakistanais dans le centre d’Athènes, des touristes blessés

acropolis-12044_960_720

Le 12 avril, environ 60 migrants d’Algérie et du Pakistan ont commencé à se battre entre eux sur la place de Monastiraki, dans la vieille ville d’Athènes.

Certains d’entre eux étaient armés de bâtons, ou même de couteaux.

Monastiraki est l’une des places les plus fréquentées d’Athènes, avec des millions de touristes qui visitent chaque année pour profiter du soleil, de la nourriture et des marchés locaux.

Durant la rixe, les migrants se sont jetés des tables et des bouteilles de bière, des Grecs et des touristes assistant à la scène ont été frappés et blessés, selon des commerçants.

La police est arrivée très tard sur les lieux, les deux groupes de migrants ont fui dans les rues avoisinantes.

Iefimerida.gr via Fdesouche.com

3 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Déjà qu’à Athènes, de tous temps on n’aimait pas les métèques; alors les barbaresques, pensez vous!

  2. Posté par Sitting bull le

    il est pas beau cet islam et ces muzz shooter au coran dont le cerveau c est arrêter au 7eme siècle, la violence des pratiquants muzz est légendaire maintenant surtout en meutes

  3. Posté par miranda le

    ISLAM CONTRE ISLAM? Mentalités sans doute très différentes qui se sont opposées. Mais il est probable que ce soit aussi TRAFIQUANTS CONTRE TRAFIQUANTS. Quand tout ça s’entremêle ça doit donner des sueurs froides aux témoins présents.
    PAUVRE GRECE, il ne te manquait plus que cela. Le poids de ta dette ajoutée au fardeau de l’immigration que LE NOUVEL ORDRE MONDIAL TE REFUSE D’EXPULSER ET MEME DE CONTROLER.
    Mais quand est-ce que les nations européennes vont s’unir pour dire NON A CETTE DETTE qui est une monstrueuse escroquerie. Nous sommes capables de commercer les uns les autres et de recréer notre monnaie. Chaque nation a quelque chose à proposer à l’autre. Nous pouvons nous autosuffir .IL suffit déjà de partager les grands secteurs (facteurs de stabilité entre nous). POURQUOI ATTENDONS NOUS?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.