Autriche : suite à une loi anti-voile, de nombreuses familles musulmanes quittent le pays

Autriche

Depuis le 1er octobre, l’Autriche a voté l’interdiction de se couvrir le visage. Depuis lors, toute personne qui tente de dissimuler son visage en public se voit averti par les autorités, puis en cas de non-obtempération à la loi, reçoit une amende de 150 euros.

Les femmes entièrement voilées sont particulièrement touchées par l’interdiction, et d’après le quotidien autrichien Heute, certaines d’entre elles ont depuis quitté l’Autriche avec leur famille.

Comme le rapporte encore le journal, la police viennoise a effectué environ 100 verbalisations officielles depuis l’introduction de la loi, dont les deux tiers à cause de burkas ou de nikabs.

Les femmes entièrement voilées ont réagi différemment à la loi, affirme Elif Öztürk du Centre de documentation sur l’islamophobie et le racisme anti-musulman. Certaines vivraient dans l’isolement, souffriraient gravement de la situation, ou auraient choisi d’émigrer.

Heute cite une famille qui avait émigré en Égypte, car l’abandon du voile facial était « hors de question », indique le site Dokustelle. Une autre femme aurait émigré en Serbie avec ses enfants parce qu’elle ne pouvait plus porter son nikab.

Dans un autre cas, les parents ont retiré leurs enfants de l’école, «parce que la mère, voilée, ne peut plus amener son enfant à l’école et le père travaille à temps plein». La famille a donc dû organiser des cours particuliers à domicile pour leur enfant. Le nombre exact de familles musulmanes ayant quitté l’Autriche pour cette raison n’est pas documenté.

En France, il est déjà interdit de dissimuler son visage en public depuis la loi signée de François Fillon en 2011. En cas de refus d’obtempérer, la police ou la gendarmerie intervient pour dresser un procès-verbal et contrôler l’identité de la personne. Si la personne voilée accepte de montrer son visage, elle recevra une convocation pour une audience devant un juge de proximité, si elle refuse, elle sera emmenée au poste de police et peut recevoir une amende de 150 euros et l’obligation d’assister à un stage de citoyenneté.

Source

Nos remerciements à Josée-Christine Lavanchy-Trépey

20 commentaires

  1. Posté par Leroux Loyola le

    Burqa et obésité morbide, soyons tolérants, multiculturels et inclusifs
    Voir de beaux objets rend la vie plus agréable, cacher des objets laids aussi, d’ou l’importance du voile islamique.
    Soyons tolérants avec les femmes, qui portent la burqa, par choix volontaire, libre, selon leurs ‘’croyances sincères’’ définies par le philosophe catholique Charles Taylor. L’islam est une religion d’amour selon le Pape Francois. Plusieurs se voilent pour cacher le fait qu’elles ne se rasent pas les jambes ou les aisselles, sont des petites grosses à double menton, des baquaises, portent une moustache comme notre députée, ou souffrent d’obésité morbide, ne veulent pas se coiffer ou se maquiller et s’obliger a suivre les dictas de la mode imposés par des hommes.

    Toutefois, cela devrait être interdit, pour les jeunes femmes agréables a regarder, qui enjolivent la vie, qui ont un beau corps, des belles jambes et des glandes bien développées, qui procurent du plaisir à voir, qui font de l’exercice, qui sont en belle forme physique, qui donnent le gout de contribuer à faire des efforts pour reproduire l’espèce, etc

  2. Posté par VIAL Patrick le

    Voter une loi est chose facile, mais il faut une réelle volonté politique pour qu’elle soit appliquée, et en France, il n’y a pas cette volonté, donc cette loi ne sert à rien !… Par ailleurs, les policiers sont désabusés car rarement suivis par la Justice qui refuse l’éloignement du territoire des personnes mises en cause.

  3. Posté par Loeillet le

    Tout le monde a le droit d avoir ou de ne pas avoir de religion le principale c est de RESPECTER LES LOIS REPUBLICAINES FRANCAISE SANS NUIRE A AUTRUI

  4. Posté par loeillet le

    a quand pour la FRANCE

  5. Posté par Gilles le

    En France on fait des lois avec le pantalon sur les chevilles ?…

  6. Posté par Gendron le

    Que voilà une belle « loi » ! Quant à nous, l’application de la Loi Fillon de 2011, n’est qu’une mascarade ! C’est nous, les Français, qui nous « voilons la face », par crainte de représailles ! Finalement, qui fait la loi, chez nous ? C’est + que lamentable, c’est déshonorant !

  7. Posté par Bertrand le

    Bravo les Autrichiens! Que la Suisse légifère de la même sorte pour une interdiction au niveau fédéral!

  8. Posté par Stubbe serge le

    En France à part les djihadistes condamnées à perpétuité ou à mort même avec le voile souhaitent revenir c’eSt pour dire l’efficacité de la loi Fillon

  9. Posté par collet le

    vive l’Autriche nous demandons la même chose en France dehors ces ordures

  10. Posté par Sergio le

    Elles seront enfin heureuses. Oui, quitter ces shit holes en Europe pour retrouver un de ces merveilleux pays où elles pourront s’épanouir et enfin vivre librement. Je suis content pour elles, leur innombrable descendance et leur bienheureux mari partagé. C’est une excellente nouvelle, tout le monde satisfait.

  11. Posté par kitty le

    C’est bien que ces femmes et leur famille seront bien mieux dans les pays musulmans, où elles
    pourront vivre libres de faire ce qu’elles veulent. Elles seront enfin heureuses. Et leurs marmailles aussi.

  12. Posté par Tillaume Guell le

    Si elle va en Serbie avec son niqab elle risque de se faire arreter là-bas aussi.. Je lui conseille le Kosovo, l’Albanie ou la Turquie. L’interdiction de ces tenues devrait etre une norme européenne. Seuls les musulmans qui acceptent nos lois avant les leurs devraient pouvoir résider en Europe. Il faut etre intransigeant.

  13. Posté par conrad.hausmann le

    Enfin des mesures intelligentes, car ceux qui ne veulent pas s’intégrer et vivre plus ou moins selon nos us.et coutumes doivent quitter notre bäteau qui est trop chargé! Je n’ai rien contre les religions à conditions qu’elles ne m’imposent pas mes choix de vie, et pour l’Islam cela est impensable !

  14. Posté par Astérix le

    De toute évidence il vaut mieux éviter d’accueillir les musulmans , cela évitera bien des problèmes , le voile n’est que le côtés le plus visible , mais pas forcément le plus problématiques …

  15. Posté par Léo C le

    Bien évidemment cette loi existe et n’est pas appliquée comme tant d’autres lorsque ça n’est pas opportun pour le clientélisme.

    Pour les muzz c’est open bar; on le sait.

  16. Posté par petitjean le

    ne faisons pas semblant d’y croire !
    en France cette loi n’est pas appliquée. La police a reçu des instruction. D’ailleurs tout récemment un contrôle de police a tourné à l’émeute.
    a qui sert une loi qui n’est pas appliquée sur instruction d’un gouvernement ?……….

  17. Posté par Claire le

    La loi existe en France, mais elle n’est pas appliquée. D’ailleurs quand un policier ose essayer de la faire appliquer, il s’ensuit des émeutes. Donc on ne fait rien et les voilées demeurent, de plus en plus nombreuses d’ailleurs.

  18. Posté par Léo C le

    Ça semble être une bonne solution; entre autres. Qu’elles partent.

    Où vont-elles aller ? En Allemagne, probablement, qui va s’empresser de les accueillir.

  19. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Les femmes entièrement voilées sont particulièrement touchées par l’interdiction, et d’après le quotidien autrichien Heute, certaines d’entre elles ont depuis quitté l’Autriche avec leur famille. »
    Mme Sommaruga (DFJP – PS) se fera un plaisir de la accueillir, tout cela à NOS frais, payé par NOS impôts de con-tribuables !

  20. Posté par fred le

    Comme vous le dites, en france la Loi existe mais le laxisme l’emporte.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.