L’île grecque de Lesbos submergée par l’invasion migratoire

post_thumb_default

 

Le coup d’œil de Philippe Randa.

Voici deux ans, on ne parlait que d’eux, les réfugiés. Puis, plus beaucoup, et ces temps-ci, quasiment plus du tout… Problème réglé ? Evidemment, non. Lesbos en est une des principales victimes : des centaines de milliers de réfugiés ont déjà transité par cette île grecque de 86 000 habitants qui héberge toujours près de 9 000 migrants : plus de 10% de sa population habituelle, donc.

La surpopulation dans les camps de réfugiés entraîne, on s’en doute, des troubles incessants : mendicité, insécurité et autres joyeusetés dont les répercussions sur le niveau de vie des autochtones sont de plus en plus dévastatrices.

Les « Grecs de souche » n’ont pas manqué de manifester jeudi 3 mai leur légitime colère de se voir imposer ce « vivre ensemble » dont ils se passeraient bien lorsque leur Premier ministre Alexis Tsipras est venu défendre le récent accord migratoire conclu entre l’Union Européenne et la Turquie.

Cet accord prévoit le versement par l’UE d’une deuxième enveloppe de trois milliards d’euros pour financer 70 projets éducatifs ou sanitaires, mais prévoyant aussi que « pour chaque Syrien renvoyé vers la Turquie depuis les îles grecques, un autre Syrien serait réinstallé depuis la Turquie vers l’UE », car la Turquie s’est engagée à freiner les traversées de la mer Egée et à récupérer tous les nouveaux migrants arrivant en Grèce, demandeurs d’asile compris.

Dans la réalité, bien évidemment, il n’en est… pas grand-chose. Pas suffisamment, en tout cas, pour alléger la pression migratoire sur Lesbos.

Dans l’Antiquité, l’île était réputée pour l’excellence de ses vins et l’œuvre poétique de Sapho. Gageons que le spectacle qu’elle offre aujourd’hui inspire aux héritières de la célèbre poétesse davantage de tristesse que de passions, fussent-elles quelque peu particulières.

Cet article L’île grecque de Lesbos submergée par l’invasion migratoire est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.